Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > PHRASES INIQUES 1 > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • PHRASES INIQUES 1

    15 janvier 2012, par Claude Cordier
    Comme je constate le succès de Georges que je révère et jalouse tout autant, j’en balance des comme ça : "L’oubli de soi est aisé quand on ne s’est jamais connu."
    Il est des jours où l’envie me prend de vous réduire en bouillie et de vous servir aux chats. Mais je les aime trop pour leur faire cela.
    Un enfant qui oublie de rire est un enfant sans vie. Si le rire n’est pas l’enfance, autant ne pas naître.
    La lumière, la couleur, que le peintre impose sont ce (...)
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette