Accueil du site > Au jour le jour > LA DOMINATION DU MONDE

LA DOMINATION DU MONDE

A Denis Robert défenseur des simples

vendredi 9 juin 2006, par Claude Cordier

Personne n’écoute, ils font comme s’ils n’entendaient pas, ils m’ignorent depuis que j’ai publié dans le journal de l’école la preuve des malversations de l’intendant qui touchait des dividendes sous la table du fournisseur d’oeufs de la pension.

Ce même commerçant embauchait pour un salaire de misère des poules pondeuses venues des pays de l’Est et régentées en Luxembourg, afin de leur tirer les vers du nez, mais les poules avaient mangé les vers.

J’ai aussi écrit que le directeur de l’école disparaissait souvent chargé de lourdes valises vers des contrées européennes, accompagné d’hommes louches à casquette grises, et que sa femme Marie en était marie.

J’ai avoué avoir placé des micros près des gaines de climatisation et avoir surpris des conversations du genre : faudra liquider N°9 et 6, ils en savent trop au sujet de Qui tu sais et dont le nom est Imprononçable. Liquider veut dire transformer en liquide, ainsi on retrouva sur le bord de l’étang deux grenouilles noyées.

Alors, les autorités supérieures prirent mes allégations au sérieux et investiguèrent, pas longtemps, car un groupuscule à la solde des malveillants trafiquants de poules et d’argent m’enleva à la sortie du cours de gym et imposa une rançon bien trop élevée pour la Dass, qui ne paya point, le budget serré ne le permettant pas.

Je ne me plains pas, car depuis les Instances Supérieures m’ont embauché pour détecter les faux plis dans les draps et autres dessous de table et prêter l’oreille, que j’ai en tant que lapin fort grande, parfois j’ai une crampe du poignet qui me conforte en ma fonction.

Peut-être bien que je vais lâcher certaines informations à mon pote le journaleu, si ses carottes sont de première qualité,sinon...

Répondre à cet article

1 Message

  • LA DOMINATION DU MONDE

    11 juin 2006 17:54, par MIRO
    Je n’ai pas relevé l’hommage à Denis Robert, mais tiens à saluer comme tu le fais son remarquable roman (il dit "docu-roman") où, derrière un roman relatant sans aucun doute sa propre histoire, il nous met dans sa peau de journaliste qui ne renonce pas, et montre ainsi les difficultés pouvant le conduire jusqu’à la mort. "La domination du monde" nous offre de manière beaucoup plus "facile" que ses 2 livres précédents ("Révélation$" et "La boite noire") où, dès 2000, il évoquait la vraie Affaire Clearstream, pas celle de Sarko et Villepin, qui en prennent prétexte pour fair leur pub présidentielle. Le scandale est infiniment plus énorme, mais touche tant d’intérêt qu’il rend affreusement pessimiste quand on pense à un monde plus juste et meilleur, pendant qu’on vis dans un spectacle masquant des vérités peu ragoutantes que bien peu de monde accepte de voir. Lisez donc ces 3 livres, parlez-en autour de vous ! Ouvrez-donc les yeux. Merci Denis, que je ne connais par, mais avec qui j’aurais plaisir à échanger, tant je me sens solidaire de son combat, en tant que source et moyen de tant de maux. Tout le reste n’est que littérature . Réf. : http://www.ladominationdumonde.blogspot.com/

    Voir en ligne : UNE LONGUE INTERVIEW DE DENIS ROBERT Le 4 mai 2006 sur France Culture(45 mn)

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette