Accueil du site > Les écrits de Michel Roszewitch > Les écrits d’Isabelle > Devenir Vieux

Devenir Vieux

poème

dimanche 12 février 2006, par Isabelle Roszewitch

C’est comme une bougie

Qu’on oublierait d’éteindre,
qui brûlerait toute une vie.
pour que l’on puisse peindre
sur les murs de nos yeux
tout ce qu’on a appris :
le chagrin, la tendresse,
les jours bleus, les jours gris,
C’est ça devenir vieux aussi.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette