Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Nouvelles de Claude Cordier > Le démembrement

Le démembrement

vendredi 11 novembre 2005, par Claude Cordier


Il n’y a pas de mal à se démembrer pour usage personnel. Il n’est pas bien, à contrario, de démembrer toute autre personne, par exemple une mouche qui ne l’a pas demandé, comme le font fréquemment certains mal intentionnés, jeunes pour la plupart, pré pubères, ce qui n’excuse rien. Mais se démembrer soi même, pour faciliter le sommeil par exemple, c’est utile. En effet moi, si je garde mes deux bras pour dormir, ce que je fis pendant des années n’ayant pas trouvé la bonne solution, je me réveille avec l’un des deux ankylosé, grouillant de fourmillements désagréables et incapable de le bouger dans la seconde. Handicap de taille quand il faut faire vite le matin, être opérationnel tout de suite. Je dors allongée sur le côté, sur le dos j’ai l’impression de m’enfoncer, de m’enterrer sous mon propre poids, j’angoisse. Donc j’ai toujours un bras qui repose sur l’autre inévitablement et qui le coince, bloquant la circulation du sang, vous voyez le résultat le matin. Vous allez me dire « Vous pourriez garder un bras en l’air. » Où le poser ? Sur ma figure ? Merci. Je décidais donc le soir où j’eus cette idée lumineuse de détacher un bras, de le poser sur la carpette et de m’allonger tranquille sur l’autre. Un soir sur deux, je changeais bien sûr de bras, j’alternais également le côté où je dormais. « Et les jambes ? » Me direz vous. Pour les jambes il n’en est pas de même, je vais y réfléchir, mais il ne semble pas avoir noté de problème à ce sujet là. D’autres personnes, pourraient avoir besoin de détacher d’autres organes. Les femmes sportives, par exemple, pourraient se débarrasser de leur poitrine pendant l’effort, gain de poids, d’encombrement... Les hommes sportifs ou non, de leur parties génitales pendantes, inesthétiques et gênantes dans certaines situations. On obtiendrait des êtres plats, lisses, aérodynamiques, comme des poissons. Ce n’est pas pour rien que les animaux marins ont cette forme, nageoires dans le bon sens, pour ne rien entraver, membre viril totalement rétractable pour certains, ce qui est encore plus pratique que d’avoir à le déposer après usage.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette