Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Ses préférés > Smoking kills

Smoking kills

vendredi 11 novembre 2005, par Claude Cordier

09/10/2003

Le prix du tabac augmente pour éviter à certains le cancer du poumon et alléger le déficit de la sécu, si cela marche taxons toutes les autres dépendances qui sont légions, tant l’humain en a besoin pour survivre.


Bonjour les fumeurs ! Les gentils pourvoyeurs de cigarettes se mettent au clair avec la loi et se protègent en nous assénant : fumer tue, fumer est une dépendance ne commencez pas, fumer réduit le potentiel spermatique et des meilleurs. Mais ils continuent à demander au tiers monde de produire du tabac, qu’ils mettront en paquet avec adjuvants ou pas, nul ne le sait et encourageront la dépendance qu’ils dénoncent sur le paquet. Sauf, qu’à mon avis, les fumeurs sont des gens responsables, comme les drogués et autres dépendants, qu’ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent de leur vie, même de l’écourter de 20 ans et de mourir dans de terribles souffrances, sous assistance respiratoire dans une vieille clinique de banlieue dépourvue de tout confort sous l’œil goguenard d’une infirmière sadique, c’est leur droit le plus strict et il faut le respecter. Fumer tue. Mais tout ce qui constitue la vie le fait aussi, l’étouffoir parental, les soucis, les accouchements, les virus, les deuils, les divorces, les supérieurs hiérarchiques, les jalousies, les frères, les sœurs, les copains malveillants, les déceptions amoureuses et même les orgasmes (cause de 15% de décès chez les cardiaques). Vivre tue aussi sûrement que la cigarette, un peu moins vite, mais avec elle beaucoup plus lentement que le revolver, les mines anti-personnel et la guerre.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette