Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Je vole

Je vole

jeudi 26 mai 2005, par Claude Cordier

26/05/2005

Je constate que ce thème ne vous émeut point, vous n’avez pas travaillé mes cours (cf série fulgures)de resouvenir. Tant pis, je vais vous asséner les miens et ela vous donnera, je l’espère, un peu d’entrain pour vous souvenir des vôtres.


Cette nuit j’ai rêvé que je volais, et que l’on ne me dise pas que j’hallucine, en rêve on sait très bien quand on frime, là c’était clair je volais je posais le pied droit sur le sol, je poussais légèrement et mon corps montait. Et que les psychiatres ne me disent pas que cela a à voir avec l’orgasme sublimé, l’orgasme, je connais, c’est une explosion, pas un envol si ça l’est chez certains c’est qu’ils on raté leur destination. Je planais avec mon corps sans aile aucune, juste mes bras et ma légèreté, je posais mon pied sur le toit le plus haut et rebondissais pour aller plus haut encore et encore jusqu’à la limite du ciel qui comme chacun ne le sait pas est l’univers des océans. Dans le rêve, c’était très clair, je touchais une membrane avec mes poings et au delà de cette membrane flottaient des cétacés gigantesques, et je pensais que l’univers pensé n’avais aucune limite, ou que les limites se répétaient indéfiniment.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette