Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > LE PETIT PETIT CORDIER

LE PETIT PETIT CORDIER

lundi 19 décembre 2011, par Claude Cordier

Je poursuis les leçons en cours courts. Cours : écoulement des liquides, monnaies, actions et éventuellement enseignement le soir.

M Médullaire : du matin medulla , joli mot pour exprimer la substantifique moelle des imbéciles heureux.

N Neume : groupe de notes émises lorsqu’un fumeur tousse ou parfois à la fin de l’alléluia de certaines antiennes, voir signe servant à la notation du plain chant.

P Plain chant : codifié par Saint Ambroise qui, avant d’être une station de métro , abusa en solitaire de la musique monodique et devint sourd. Personne : de l’étrusque « masque de théâtre ». Monsieur ou madame sans identité mais toujours prêts à affirmer qu’ils sont quelqu’un.

Q Quelqu’un (une) : pronom totalement indéfini, pas la peine d’essayer c’est indéterminé. Hugo : « Ne vous donnez par pour but d’être quelque chose, mais d’être quelqu’un » Moi : « Etre quelque chose c’est déjà être plus que rien »

R Rien : contraire de quelque chose et c’est tout.

S Si : introduit une condition ou une éventualité. « Si tu critiques mon textre je t’en file une éventuelle à condition que tu fisses moins fort que moi »

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette