Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > TERRIBLE CETTE IMAGE DE NOËL

TERRIBLE CETTE IMAGE DE NOËL

mardi 1er février 2011, par Claude Cordier

Les cloches de Pâques seront plus joyeuses, car l’œuf est symbole de renaissance. Prions, chers frérots et sœurettes, pour un renouveau du jardin fulgureste au nom de Dame Culture qui pond des batards/des et des petits pains chauds le matin.

Un bébé jovial et repu auprès de ses parents, un bovin et un âne qui le réchauffent de leur haleine de foin et un ange muet de stupeur. Elle est pesante cette histoire qui revient chaque année, non pas comme un conte tel Papa Nowel qui descendra du ciel avec ses cadeaux par milliers et n’oubliera pas nos tisouliers, même si popa est en bas à sucer du chocolat et moman en haut à manger des gâteaux, mais comme une fatalité imputrescible même si l’on est athée. Lorsque l’on ne croit en rien de surnaturel, que l’on constate sans aucun doute, que notre corps et notre cervelle pourriront dès que nos poumons n’aspireront plus d’oxygène, que les globules n’alimenteront plus notre cœur qui en tant que muscle n’aura plus la force de faire remonter le sang vers le cerveau, tout ce que nous avons cru être, sentir, aimer, périra définitivement.
- C’est donc ça la mort Mamy ?
- Oui mon petit, illusionné par cette prétentieuse conscience, notre moi n’existera plus et le reste sera juste bon à nourrir les mouches, les vers et les bactéries.
- Et mon ange gardien il me suivra ?
- Demande à ton papa il en sait plus que moi.
- Mais papa est en bas et ne remonte pas.
- Et ta maman est partie ronger des radis, mais le lièvre de Mars saura te consoler.
- Celui qui est dans la cocotte avec les oignons et les carottes ?
- Dînons en silence afin que le grand méchant loup, par l’odeur alléché, ne vienne nous ronger les pieds.
- Et les œufs de Pâques ils sortent par où Mamy ?
- Tais-toi, mange !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette