Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL

vendredi 10 septembre 2010, par Claude Cordier

Ici votre radio préférée « Handicap on dit Caaaap » ! Chers auditeurs, je dois vous commenter en directvives les étapes du rétablissement extraordinaire de la mobilité de la Jambe Gauche. Ce jour, elle s’est imposé plusieurs épreuves.

Se mouvoir entre la voiture et la salle de cinéma, soit 300 m, monter 10 marches, en descendre deux très hautes dans la salle, supporter la douleur consécutive à la position fixe et au gonflement inflammatoire de la cheville sans hurler, tout ceci pour un petit film que certaines paresseuses auraient attendu de voir à la télé. Nous l’encourageons à persévérer, comme disait son père qui était sévère (sic et Lol) Au retour, elle a pris le risque de gravir (la voiture du manager la précédait de peu au cas où un fléchissement advint et qu’il eût fallu la rapatrier en haut de côte) un dénivelé de 5% sur 110 mètres, une gageure, au final un exploit. Parvenue au haut, je recueille ses impressions à peine essoufflées : « Depuis mon parcours sur le balcon hier et mes exercices d’assouplissement je sens avoir bien progressé, la montée exerce le mollet. » Quel sera votre défit de demain ?
- Je compte descendre la rue sur 110m à 5%, parcourir le Bd sur 150m à 2%, acheter du pain et remonter l’avenue à 5,7% sur 140m avant qu’il refroidisse. Et vous la Jambe Droite qu’en pensez-vous ?
- Elle me gonfle, c’est moi qui fait tout le boulot et c’est Elle qui cueille les bleuets, je ne fais que La trainer, je vais Me fracasser. Elle pourra en profiter un max de Mon handicap cette feignasse, trainasser devant la télé, lire, bavasser, rêver ! Je rends l’antenne, une bataille s’engage entre deux jambes, il n’est pas séant de décrire cela en direct. Moi je dis pas Caaaap !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette