Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > INIMITIÉS

INIMITIÉS

dimanche 25 juillet 2010, par Claude Cordier

Certains êtres vous épuisent rien qu’à les regarder respirer.

Ils absorbent votre l’oxygène aussi sûrement qu’une pompe. On évite alors de s’agiter, de dépenser notre énergie à de vaines actions, on passe juste notre temps à les regarder respirer l’air dont on ne dispose presque plus. Pourquoi ne partons nous pas à ce moment là ? La fascination du poisson en eau sale pour celui qui regarde ? On a toujours autre chose de mieux à faire que de changer l’eau d’un aquarium. Combien de poissons sont morts ainsi, sans bruit, comme vivent les poissons, la révolte muette ?

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette