Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Nouvelles de Claude Cordier > Chaque jour il faut faire face à des tas de choses pénibles,

Chaque jour il faut faire face à des tas de choses pénibles,

vendredi 11 novembre 2005, par Claude Cordier


les odeurs, la pluie, le soleil, les gens, le bruit, la promiscuité, les bonjours, les ascenseurs, les ordres, les devoirs, les compromissions, la paperasse, les autres, les chefs, le café mal sucré, la cantine, le bruit, la promiscuité, les ascenseurs, les au revoirs quand on pense à jamais, et puis au lit, il faut encore faire face à l’insomnie, les médicaments, les cauchemars, les nuits blanches et noires, les réveils vaseux. Et que l’on ne me raconte pas que la vie est belle !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette