Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > DIMANCHE 30 MAI SAINT FERDINAND ET AUTRE

DIMANCHE 30 MAI SAINT FERDINAND ET AUTRE

vendredi 28 mai 2010, par Claude Cordier

N’oublions pas de souhaiter leur fête à tous les Ferdinand qui seront si nombreux dans les cours de nos futures écoles très maternelles, tout comme les Bertrand,les Gontran fils de Clotaire

tant les prénoms désuets remontent à la surface des imaginations comme les remugles des salles d’accouchement.

La mère de Ferdinand dit à son fils : C’est Ma fête et pourtant tu ne M’as rien offert ! Ferdinand répondit : Toi non plus et pourtant c’est la Mienne !
  La fête des Mères est sacrée !
  Mais Pétain !
  T’as dit quoi ? Putain ! T’insulte ta mère ?
  Non maman, c’est le militaire qui a imposé une fête afin d’encourager les mères à produire de la chair à canon.
  Mais si, mon fils, j’étais Canon lorsque ton père m’a secouée tellement fort au point que je me suis trouvée grosse.
  De moi ?
  Ben oui c’était comme ça, les filles étaient basculées et le bébé venait.
  Et on doit fêter ça ? J’ai pas demandé à venir au monde dit Ferdinand.
  Moi non plus, ni à y rester dit la Maman.

Bonne fête à toutes ! et à tous !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette