Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > QUE DE BONTE DIVINE !

QUE DE BONTE DIVINE !

dimanche 2 mai 2010, par Claude Cordier

Je vous propose un sujet : choisir un mot, en chercher les synonymes et pondre un fulgure cohérent. Là, j’ai fait court et me suis contentée du dictionnaire des synonymes de P. Ripert, vous pouvez faire mieux.

Dans son immense mansuétude le père Sévère consentit à nous dispenser des cours très très particuliers. Lors d’une rencontre cordiale, il nous enseigna l’art de prodiguer avec douceur des caresses au membre que l’humanité révère et que l’Eglise, officiellement, n’approuve qu’assoupi. Nous nous en plaignîmes à nos saintes mères si bienveillantes vis-à-vis de ce père dévoué à ses ouailles et prompt à l’indulgence lors de la confession de leurs propres (ou sales) péchés. Nous fûmes rabroués sans aucune tendresse et elles nous imposèrent de nous excuser en douceur auprès de l’abbé. Lors donc il nous accorda sa clémence et organisa une fête paroissiale où la générosité fut requise auprès de nos parents altruistes afin de rembourrer le denier du culte (sans allusion aucune).

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette