Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > ROUTE EN IDAHO EH OH !

ROUTE EN IDAHO EH OH !

mardi 6 avril 2010, par Claude Cordier

Quittant le parc de Yellowstone, grandiose volcan, fabuleux geysers et sa faune abondante, qui un jour pètera et détruira tout, faune, flore, les touristes et leur descendance.

Nous nous dirigeons vers l’océan Pacifique à 88km/h comme il se doit. Nous quittons le Wyoming pour l’Idaho. Français venez passer vos congés en Idaho Nord, la capitale Boise tient son nom du mot bois tellement elle est verte et des pionniers basques qui s’y installèrent.Des animaux y pullulent tel le caribou,le loup et le glouton. Nous y avons rencontré un local nommé Deboise (prononcez Diboys) dont le parler français ne nous fut pas compréhensible, mais sympa. Puis route directe sud, des miles de champ de RIEN, de la terre nue gauche droite, alors mon driver força l’allure nous passâmes à 110 km/h sans risque puisqu’aucun véhicule ne nous accompagnait. Lors,une voiture de police surgit de face, appel de phare, demi tour, positionnement derrière avec gyrophare, présentation à la vitre, montrer papiers, vous pas sortir, attendre contrôle.Vous rouler trop vite. Certes mais aucun véhicule à la ronde sur route très droite. Moi d’ajouter l’air désolé :« Il n’y a rien à voir dans ce pays, pas un arbre, pas un animal, pas une maison rien que de la terre nue, c’est pénible ! » Lui,péteux :« Oui c’est que de la terre à patate, circulez ! » Idaho :« the Spud State », état de la Patate et lieu de naissance d’Hemingway anyway.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette