Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Se masturber rend sourd, c’est certain

Se masturber rend sourd, c’est certain

mardi 12 janvier 2010, par Claude Cordier

Titre à la noix afin de rameuter l’écoute des gamins agressifs qui tellement centrés sur l’importance de leur BITE en arrivent à ne plus lire entre les lignes.

J’en viens aux faits : je suis malade, ma fièvre monte comme à El Paso. Cette ville se trouve juste à la frontière entre les USA et la ville mexicaine où il y meurt par balle 17 personnes par jour. J’ai vu la frontière et la tête des douaniers et ai renoncé à poser un pied sur le pont du Rio Grande, de peur de ne pas pouvoir revenir suite aux enlèvements récurrents sous rançons. La crise d’otite du samedi soir, genre perceuse à percussion contre mur de béton réfractaire, m’a ôté une partie de l’audition de l’oreille gauche, à la place j’entends un permanence le son des chutes du Zambèze ou du Niagara sans m’y trouver. Vous allez me dire que c’est une économie de transport mais le son sans l’image c’est peu question touristique et moi pour dormir j’ai besoin de silence, au point que je mets des boules de cire pour ne pas percevoir les petits ronflements de celui qui dort tranquille d’un sommeil si lourd qu’il ne m’entend ni tousser, ni étouffer, ni haleter, un sommeil d’ancien masturbateur.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette