Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Pandémie vestimentaire

Pandémie vestimentaire

mercredi 7 octobre 2009, par Claude Cordier

A paniquer pour un rien on en oublie que nous sommes tous mortels, quoique la science y fasse, mais après les pauvres bien sûr.

Dialogue entre filles en soirée.
- T’as vu comme ma robe est super ?
- Oui, elle est top, elle flashe grave mieux.
- Bon elle me gratte un peu mais elle est trop bien hein ?
- Où tu l’a achetée cette merveille ?
- En gros, payée pas cher chez un importateur chinois, copie conforme de JX.
- Tu me donneras l’adresse, car je n’ai plus rien à me mettre depuis la pandémie, ils ont brulé tous les vêtements et les tissus, même la soie, comme si les virus suivaient les fils de couture et envahissaient les maisons.
- Ta maman était couturière ?
- Oui, à présent elle vit en quarantaine à l’hôpital, comme la mémé tricoteuse et la tata brodeuse.
- Il n’empêche que cette robe m’horripile, je ne vais pas passer ma soirée à me gratter.
- Alors, retire la et présente toi nue, là tu vas flasher grave.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette