Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Je la mine

Je la mine

mardi 23 juin 2009, par Claude Cordier

Je fais silence et ça la mine, car elle adore hurler et être entendue

Elle attend l’écho qui devrait exulter vertement à l’insulte fatale : « T’es qu’un nul » Mais l’écho est muet. Elle en ajoute en injures du genre : Tu tousses au matin, Tu baves quand tu dors, Tu te lèves 3 fois pour pisser, Tu prends toute la place au lit, T’es gros, t’es moche, Tu m’agaces, Tu me déçois. Je me tais et attends l’estocade finale : « Et tu ne fais pas jouir ! »

Alors d’un geste large et le regard fier je l’informais du fait, scientifiquement constaté, que le plaisir des femmes ne dépend que d’elles mêmes.

Elle se tut et se mit à creuser la mine, ses collines, ses butes et ses sources, que toutes femmes possèdent.

Et mine de rien, elle s’en revint gentiment vers moi, des fois que je pusse ajouter à sa jouissance un certain piment.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette