Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Nouvelles de Claude Cordier > Où il faudra s’asseoir

Où il faudra s’asseoir

vendredi 11 novembre 2005, par Claude Cordier


Il était dit qu’il faudrait s’asseoir un jour ou l’autre, ceci est une certitude, car rester toujours debout use. Il a fallu se poser, et quand on se pose on se met à réfléchir, car l’action étant suspendue, la pensée submerge. Et tout peut advenir.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette