Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Dire CHUT veut dire Silence

Dire CHUT veut dire Silence

mardi 14 avril 2009, par Claude Cordier

Comment puis-je faire lorsque je sors avec ma vieille mère, même pas décrétée par la médecine victime d’une maladie dégénérative de type A,lorsqu’elle ricane au restaurant et que tout le monde nous regarde ?

Le tempérament ne n’arrange pas avec le temps, plus nous vieillissons plus nous sommes pénibles. Sauf ceux qui sont devenus moines ou nonnes et vivent reclus dans une grotte ou un monastère après avoir compris que l’existence terrestre n’était qu’illusion. Je lui dis Chut ! Elle : J’ai bien le droit de rire. Moi : Mais tu ris fort et pour rien. Elle rumine : (En mon fort intérieur je sais qu’elle ricane lorsqu’elle est mal à l’aise et souhaite contrôler la situation, les chinois font cela tout le temps même face aux tibétains en révolte) Moi : Nous commandons la même chose que la semaine dernière ! Elle : Elle est gentille cette dame, elle me reconnait,je suis connue. Moi : Bien sûr nous y venons chaque semaine. Je rends hommages aux serveuses qui malgré leur dur labeur, placent tant de patience affectueuses à aborder gentiment n’importe quel client. Elle : Comment vas-tu ? Comme je n’avais rien à lui raconter à mon sujet hormis des nouvelles de ces enfants qui ne sont pas de son sang, que je marraine au bout du monde et dont elle se fiche totalement, je lui ai montré les photos du plus grand et des titfilles orphelines réfugiées tibétaines au Népal.. Elle : Elles ont les yeux bridés et ne te ressemblent pas. Moi : Mes enfants métis non plus, ils sont bruns de cheveux et noir d’iris. Elle : D’où viennent tes enfants qui ne m’appellent jamais ? Moi : De la planète Mars. Elle : Tu déconnes ? Là, j’ai compris qu’elle était sauvée par l’humour et je dis Chut !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette