Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Ma petite vacille

Ma petite vacille

lundi 26 janvier 2009, par Claude Cordier

Elle vacille,comment vais-je faire si cette petite, autant liée à ma vie devait disparaitre ? J’en ai connu des félins, câlins ou pas, je ne me souviens pas de n’avoir jamais vécu sans chat.

Tous me furent chers, mais ma petite a battu les records de longévité.

Cela fait quelques mois qu’elle marche sur trois pattes. Au vu des radios, elle souffre d’arthrose au niveau du col du fémur et de la hanche droite. Les jointures sont scotchées et la patte inactivée. Je lui donne chaque jour des anti-inflammatoires sous forme de liquide à administrer par pipette qu’elle accepte sans sourciller. Il est indiqué que le traitement ne doit pas dépasser 14 jours, mais comme elle a 90 ans, le véto le lui a prescrit à vie. Elle bouge comme il est nécessaire, la litière, la nourriture, le retour au canapé pour le dodo et les câlins. Et moi je la vois se lever puis retomber, puis réessayer, puis forcer sur la patte morte. Lorsqu’on nait quadrupède il est inconcevable que les pattes antérieures puissent lâcher le reste du corps. Elles permettent de sauter sur la proie, de grimper, de se propulser, de courir et de rire. A présent, ma petite ne rit plus, ne miaule plus, elle ronronne un peu lorsque je lui caresse la tête, ma petite vacille. Et moi je chancèle.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette