Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Relisez vos classiques Epicure n’est pas luxure

Relisez vos classiques Epicure n’est pas luxure

mercredi 24 septembre 2008, par Claude Cordier

Epicure fut certes un extra terrestre qui renonça à tout et limita sa nourriture à quelques ordures, se contenta de si peu qu’un verre d’eau plate lui suffisait. Comment certains ont-ils pu faire rimer Epicure avec Luxure ?

La dame sentait la sueur, Le lait frais et le babeurre. Elle était petite et ronde Comme une mappemonde Tout fluet moi j’étais Elle me plaça sous son bonnet Et lorsque je grandis Elle me mit dans son lit Moi j’étais rien qu’un gamin Sorti nu de l’univers Sans pour autant en être fier Elle plaça mon corps immonde Contre son sein. Pour m’assurer dès le matin Que la terre est bien ronde Elle fit tant et si bien Que j’y retrouvais mon latin, Et la douce certitude Que rien ne perdure.

Signé : Epicure

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette