Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > La détestation et les philosophes grecs

La détestation et les philosophes grecs

vendredi 19 septembre 2008, par Claude Cordier

Les vérités bonnes à penser mais pas à dire

Faut pas écouter ceux qui disent : La vie est belle si vous réduisez vos besoins à trois fois rien, Trois fois rien, c’est rien. Je ne veux pas réduire ma vie aux paroles d’Epicure, Sauf quand il ne parle de la mort que comme un passage. Alors je veux bien vivre de rien en cette vie et renaître en une autre, Où il me redira : la vie est belle si vous vous contentez de peu. Et je n’y arriverai pas, aspirant à tout, même le pire. Cela fait plus de 2500 ans que ce monsieur répète ce que l’on ne veut pas entendre, constatez le résultat… C’est ce que l’on appelle parler aux lucioles….

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette