Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > La sieste du papy

La sieste du papy

en ton homme-âge

dimanche 4 novembre 2007, par Claude Cordier


Il s’est assoupi le Papy près de la petite, tel un gros bébé qu’il n’a jamais cessé d’être. Il est tombé de fatigue et de bien être, après avoir bien joué à l’enfant de 60 ans. La petite l’a bien compris qui ferma ses yeux dès que les ronflements de juste repos de l’ancêtre emplirent la chambre. Bébé endormi Quand le souffle de la terre fait entendre son sommeil, autant s’y accorder, songea la petite en grande sagesse.

Répondre à cet article

4 Messages de forum

  • La sieste du papy

    12 novembre 2007 19:50, par Viviane
    oh que c’est joli et dire qu’il m’en vient un dans un mois ( je vais être grand mère) quelle joie c’est beau la peau d’un bébé qui dort

    Répondre à ce message

    • La sieste du papy 14 novembre 2007 14:21
      Chère Viviane En plus la petite est telle que fut ma fille Zelda : autonome, sûre d’elle même, bavarde (en ce moment on ne comprend pas grand chose à son jargon spécial), jamais ronchonne, téméraire, habile des ses petits doigts, rigolarde, affectueuse, toutes ces qualités qui souvent enjolivent les seconds (surtout les filles) qui bénéficient de l’expérience des ainés. Si celui que tu attends est le premier de la liste, ne le couve pas trop. Mais comment éviter cela, il t’apportera tellement de moments d’intense bonheur, que tu tomberas "gâteuse" comme je le suis, à crapahuter à 4 pattes et à chanter des chansons débiles, à faire le clown et à tricher à la bataille pour que mon petit fils de 5 ans gagne à tout coup. Bien à toi.

      Répondre à ce message

  • La sieste du papy

    13 novembre 2007 21:05, par Claude Kayat
    Mignonne tout plein ! Et puis, l’ancêtre, je l’ai trouvé plutôt jeunot, moi, à Paris, lors de notre rencontre ! Bises à vous trois ! Claude (l’autre)

    Répondre à ce message

    • La sieste du papy 14 novembre 2007 14:25
      La fonction de grand parent n’implique pas un âge ni une apparence canonique, (d’ailleurs c’est quoi un âge canonique et cela vient d’où ? éclaire moi) Tu le sais toi que le temps est relatif, on peut se sentir vieux à 12 ans et très jeune à 90. Merci d’être passé par là grand Claude. CC

      Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette