Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Naissance d’un volcan

Naissance d’un volcan

à Jean-Luc

jeudi 2 septembre 2004, par Claude Cordier

Un volcan est né en ce 31 août 2004 pour rappeler aux hommes que la terre est maîtresse des lieux, mais qui l’écoute ?

Ile de la Réunion : il fait beau clair en ce jour d’été, touristes contents, typhon bien loin au large du Mexique avec répercussion sur l’Ecosse inondée, comme quoi le monde est tout petit. Paris : suis encore toute engluée dans les effluves soufrés des volcans islandais, perturbée par les ravages de la dernière éruption qui balaya sous des tonnes de boues volcaniques ponts et routes, mais la nature est si belle quand elle est folle et ne prend aucun égard surtout pas vis à vis des humains. La Réunion 13 août : le sol tremble, chacun songe en son for intérieur que l’âme du volcan s’est réveillé et qu’il a fort à dire. Chacun sait qu’il vaut mieux ne pas se trouver sur son passage, mais ne pas quitter l’ïle, car comme auparavant il ne détruira pas tout mais ne fera que passer. Les derniers métropoles disparaissent, sauf les fous qui restent pour filmer l’exceptionnel. Le Piton exulte, rougeoit, rugit, inonde, les vieux se souviennent, les jeunes tremblent, certains rendent hommage à la terre et sa force, d’autres la maudissent pour ses ravages, tous devront constater que la Réunion grandit petit à petit tout comme l’Islande aux antipodes. Paris : suis toute embarrassée par la situation au Népal et ses maoïstes violents (si Mao existe encore c’est dans ce si joli pays que j’aime fort et où je ne retournerai pas avant longtemps). La Réunion 31 août : au bout de la première coulée un cône éruptif exceptionnel est apparu. La terre accouche, les scientifiques exultent.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette