Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Népal état d’urgence

Népal état d’urgence

vendredi 4 février 2005, par Claude Cordier

Enquêtons donc et rendons nous en ce sublime pays, nous constatons:plus de téléphone, plus de connection Internet, plus de vol, plus RIEN, les chars, la peur. Ce pays coincé entre Chine et Inde c’est celui des mes cendres, si mes petits y arrivent.

Février 2005, le roi Gyanedra (suprême commandeur de l’armée népalaise) déclare l’état d’urgence (et clame que Ceci n’est pas un Coup d’Etat), liquide le gouvernement élu démocratiquement « incapable de rétablir l’ordre » (le Népal est une monarchie parlementaire), il compte diriger seul le pays pendant 3 ans. Ce roi prit le pouvoir après que son frère et une bonne partie de sa famille furent assassinés lors d’un dîner mémorable par le fils héritier devenu fou. En aparté, depuis 1996 des maoïstes (les derniers de la terre)luttent pour établir un gouvernement socialiste. Ils massacrent les journalistes locaux, bombardent, organisent des grèves qui paralysent l’activité touristique essentielle à la survie du peuple. La vallée de Katmandu est mon berceau, j’y vécu en mes années de recherche spirituelles et ethnographiques, j’y côtoyais des gens aimables, doux, plusieurs religions vivant en réelle harmonie, le paradis de la tolérance, sublimes artisans du bois, musiciens, conteurs. Je ne vois pas comment un peuple si mystique puisse adopter des préceptes maoïste matérialistes, je comprends par contre comment ils peuvent tomber sous le pouvoir d’un roi incarnation du dieu Vishnou. J’arrête la mes investigations et m’en vais prier pour mes frères, pour que ni la Chine ni l’Inde n’avancent leurs gros sabots, et que les dieux sortent de leur sommeil et nous éclairent.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette