Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Maman se lave tout le temps

Maman se lave tout le temps

mercredi 1er novembre 2006, par Claude Cordier

Il est des âmes errantes qui font peser sur leurs proches, et surtout leurs enfants, le mal de vivre qu’elles traînent depuis des millénaires.

Quand le téléphone sonne, la grande répond : « Notre mère est au bain, elle ne peut vous parler, laissez votre numéro, elle vous rappellera ou non selon son état et cela ne vous regarde pas ! »

Maman se douche plusieurs fois par jour avec savon de Marseille et gant de crin pour se laver de ses pêchés, après nous avoir torturées moralement, humiliées, giflées, battues, faites saigner, afin qu’au soir elle puisse nous lire une histoire terrible sans aucune culpabilité.

La lecture de l’histoire nous fait dormir et lui permet de récolter des cauchemars que nous inscrivons scrupuleusement sur un carnet que maman relit le matin, en corrige les fautes d’orthographe et emporte chez son psychopompeupanalyste qui l’examine scientifiquement et ainsi lui fait le plus grand bien.

Quand le téléphone sonne, la grande ne répond plus, la petite dit : « Maman est sous la douche, faut pas la déranger. »

Quand le téléphone sonne pour la troisième fois, une voix tordue et éraillée répond : Madame a disparu dans le trou d’évacuation, La grande est inerte dans la cave sous le tas de charbon, La petite dans le coffre à jouets en voie d’extinction Et moi je m’étiole en cette maison Qui est une cage pour âmes en perdition. De ce fait je retourne au Gabon. Signé : le perroquet gris

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette