Accueil du site > Les écrits de Claude Cordier > Les Fulgures de Claude Cordier > Poulets et chats de saison

Poulets et chats de saison

jeudi 2 mars 2006, par Claude Cordier

Informations:Un chat mort de la grippe aviaire pour avoir plumé un poulet cru. Conseil aux poulets : Avant de bouffer un chat, grillez le avec les poils,la chaire n’en sera que meilleure. Abandon massif de chats noirs et blancs à quand l’autodafé ?


- Bonjour Monsieur Mouchu, vos voisins de Propre sur Soie, célèbre rivière par la limpidité, de ses eaux, prétendent que votre épouse a disparutte. Qu’en-est-il donc ?
- J’ai fait comme tous les autres, elle avait les Symptômes et quand ils sont clairs faut agir comme dans le film avec les enfants bizarres.
- Et de quels donc symptômes discourez vous alors ?
- Tous les matins elle chantait « Si j’étais un petit zoziau je ferai cui-cui… » tout en secouant les torchons à la fenêtre comme pour exciter les pigeons, une allumeuse j’vous dis.
- En outre que faisait-elle cette pauv’ménagère, issue de ferronnier et de brodeuse, pour vous mener au doute ?
- Elle mangeait le steak cru, à la dante qu’elle disait, haché, avec un oeuf cru lui aussi. C’est clair le bon Dieu punit les carnassiers.
- Sans doute mangeâtes vous de la saucisse en lieu choucrouteux ?
- Oui da, mais elle était cuite et le cuit rend le cru culturel, z’avez pas lu Levi-Strauss, faut vous documenter avant d’écrire des idioties sur not’pauv’monde. Le pompon est qu’elle regardait passer les rames de métro en mâchant du chewing-gum.
- Il faut reconnaître que vos fenêtres donnent en direct sur la voie aérienne fort distrayante bien qu’un peu désuète. En conclusion qu’est-elle devenute ?
- Comme les autres, je l’ai abandonnée, attachée à un plot autoroute du nord km 105, celui qui craint pas la pidémie peut l’adopter. Moi je vais ausculter le chien, espagnol noir et blanc, couleur pidémique ma foi.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette