Accueil du site > Au jour le jour > Vous avez dit émeutes ? > TERREUR SUR LA VILLE

TERREUR SUR LA VILLE

Par Claude Cordier

dimanche 6 novembre 2005, par Claude Cordier


nuit du 3 au 4 novembre 2005. Suis réveillée vers 3H par des cris de jeunes en bas de mon immeuble, je pense qu’ils s’engueulent mais le font un peu trop fort, j’ouvre la fenêtre, un brouillard étrange a envahi la rue, puis un bruit sec comme une fenêtre recevant un pavé. Je me penche et à gauche je vois une voiture en flamme, des casques argent s’agitent, mais pas de véhicule pour éteindre, les pompiers ne sont là que pour évacuer les passants, un camion garé là s’enfuit, d’autres véhicules riverains (la zone est pavillonnaire, pas très riche, ils n’ont pas de parking) font de même. Puis une intense explosion (le réservoir) réveille mon fils, suivi de deux autres, cela sent le caoutchouc cramé. Nous sommes tous réveillés, nous constatons du balcon côté sud, une fumée dense du côté des cités, Il s’en prennent aussi aux HLM. Les grandes eaux font surface, le brouillard est de plus en plus glauque. Au matin nous constatons que 3 voitures ont explosé le long, tout près, d’un immeuble décrépit,occupé par des gens de peu de moyens, exploités par leur propriétaire qui refuse de céder la surface à la mairie et vit ailleurs et n’a aucune intention de rénover.Suite à l’effet de chaleur du feu des 3 véhicules, le circuit électrique du bâtîment a fondu et d’autres dégâts sont à venir. Cette nuit il y eut 400 voitures brûlées en Ile de France (dont 27 bus à Trappe), 150 en 93. Certains disent que les pauvres gars qui jettent des cocktail molotov ou brisent des vitres le font par dépit, mal éduqués, mal reconnus, à peine accepté(à quand le CV anonyme ?). D’autres pensent qu’ils font le jeu du pouvoir et surtout de l’extrème droite qui récoltera les incapacités de Sarkozy à rétablir l’ordre( nettoyer au Karcher la merde es banlieue, Molière aurait trouvé mieux et plus intelligent) Tout cela n’a rien à voir avec Al Kaida, car beaucoup de dégâts mais peu de mort. Il n’empêche que les télé étrangères stigmatisent le sujet comme si nous étions en état de guerre, et les touristes fuient. Ne paniquons pas, même si cela se passe en bas de chez nous, mais soyons conscients que ce gouvernement a enclenché cela, jamais subi avant et tirons en les conséquences. Bonne nuit à tout !

Portfolio

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette